Démarche

Pour une présentation in situ d’Opus Magnum.

 

Yann Faisant artiste plasticien présente « Opus Magnum » une série d’œuvres sculpturales, conçue d’après une observation précise et documentée de la présence du nombre d’or et de la divine proportion dans la nature.

Au-delà de sa simple représentation, l’œuvre « Opus Magnum » se fait témoin attentif de l’environnement dans lequel elle est présentée.

En effet, sa vocation est de sortir de l’atelier et de la galerie afin d’être installée dans des zones  ou la volonté publique politique ou culturelle de préserver écologiquement ou esthétiquement le lieu se manifeste.

Cette présentation permet  à l’artiste de replacer le « fruit » pomme symbolique dans son milieu naturel, de recréer un lien entre l’homme et la nature, l’individu et l’œuvre artistique et de valoriser  ainsi l’environnement naturel ou culturel.

En effet, la présentation d’une œuvre d’art in situ ne manque jamais de créer un véritable évènement par sa simple présence mais aussi par sa mise en scène. L’objectif est donc de faire dialoguer les œuvres avec les lieux d’exposition mais aussi d’instaurer un dialogue entre l’œuvre et le spectateur et finalement entre ce dernier et le lieu lui-même

En d’autres termes, l’art devient éthique et non plus simplement esthétique. Il résonne dans l’esprit du spectateur à attire son attention sur ce qu’il convient de préserver.

 

Opus Magnum un message environnemental et esthétique

L’itinérance, est partie intégrante de l’œuvre Opus Magnum. En effet ce voyage replace l’artiste au cœur de l’engagement esthétique et écologique et permet à l’œuvre de magnifier le lieu dans lequel elle est présentée et d’être magnifiée par lui.

Yann Faisant au gré de l’itinérance d’Opus Magnum souhaite passer des conventions avec différents lieux, villes, sites, et leur offrir à travers  la présence et l’exposition de l’œuvre Opus Magnum un regard différent du message écologique alarmiste.

En effet à travers la beauté, l’esthétisme et la perfection de cette œuvre construite suivant la séquence de Fibonacci, l’artiste crée une interaction entre l’œuvre et le lieu,  la beauté de l’une répondant à la perfection de l’autre.